Années 90

Pourquoi est-il nécessaire de se rendre à Paris pour assister à de grands concerts de musique classique ? Voici la question que se pose la jeune Zahia Ziouani, née en Kabylie et résidant à Pantin, depuis 1981, lorsque ses parents l’y emmènent.
Devenue l’une des rares femmes chefs d’orchestre de France, elle crée Divertimento, en 1997. L’Orchestre symphonique a pour objectif de « décloisonner », de rapprocher la musique classique de publics qui en sont, souvent, éloignés et de l’amener sur des territoires inédits. Implanté à Stains, en Seine-Saint-Denis, Divertimento rassemble plus de soixante musiciens et interprète, en banlieue parisienne comme sur des scènes nationales, les plus grandes œuvres du répertoire classique.

« J’ai grandi dans ce département et pour moi c’était important de montrer qu’il n’y avait pas une musique pour certaines catégories sociales, pour certains territoires et pas d’autres, mais que justement cette musique-là. Elle pouvait être partagée et fédérée par tous ». (Source : France TV)