Années 90

2019, France info pose la question suivante : « Le rap français, une relation compliquée avec ses rappeuses ? ». Pourtant présentes dès les origines du rap français, aux côtés des hommes, elles semblent peiner à s’imposer, à quelques rares exception près. En 1996, Barclay met les rappeuses françaises à l’honneur dans la compilation « Lab’Elles » qui rassemble Princess Aniès, Sista Cheefa, Shankhan, Melle du groupe Le Délit ou encore Nemesis.