Années 90

Premier roman de celui qui fut chanteur, estampillé « beur » dans les années 80, la Noce des fous de Mohand Mounsi est le roman noir de la seconde génération. Dans une vie où « l’entrée des Enfers se situe du côté du périphérique », la vie de Tarik Hadjaj, orphelin de mère et dont le père noie sa vie de forçat dans l’alcool s’écoule entre terrains vagues, délinquance, dérives, prison et désespoir.

Synopsis :

Voici l’histoire d’un enfant du périphérique et de la misère à qui le monde, dans une de ses coupables négligences, a oublié de cacher les oiseaux, la mer et les livres. Coupante comme une lame, belle comme une fugue, La noce des fous, première œuvre en prose d’un poète confirmé, est surtout une superbe fête du sens et du langage. (Source : éditeur)